Pour contrer les effets de la vieillesse sur la peau, la coenzyme Q10 est particulièrement efficace. Si elle est naturellement présente dans le corps, elle tend à disparaître doucement avec l’âge. Ainsi, aux alentours de 40 ans, la CoQ10 permet de combattre l’apparition des rides et des ridules. Antioxydante, elle piège les radicaux libres et rend à la peau tout son éclat !

Dans notre corps, tout naturellement !

Aujourd’hui, la coenzyme Q10 est un puissant antioxydant présent naturellement dans notre corps. Son utilité ? Elle lutte activement contre les radicaux libres. Présente sous deux formes différentes, la coenzyme Q10 diminue avec l’âge. Pour parvenir à maintenir un taux correct de coenzyme Q10 dans le corps, il est intéressant de prendre des compléments alimentaires naturels ou d’avoir une alimentation riche en Q10.

Comment fonctionne exactement la production de la coenzyme Q10 dans l’organisme ? Elle est simultanée à celle du cholestérol. À la fois synthétisée par l’organisme (production endogène) et créée par l’alimentation (production exogène), la coenzyme Q10 reste principalement le fruit d’une production endogène.

Quels sont les aliments qui contiennent la coenzyme Q10?

Si l’on souhaite se supplémenter en coenzyme Q10 en passant par l’alimentation, plusieurs options sont disponibles : la viande (boeuf, poulet…), le poisson (saumon, sardine…), les huiles végétales et les grains sont riches en coenzyme Q10.

Du poisson certes, mais du poisson gras !

Sans graisse, impossible pour la coenzyme Q10 d’être parfaitement assimilée. En effet, celle-ci est soluble dans la graisse, il lui faut donc un apport en lipides conséquents pour bien être absorbée par l’organisme ! Reste donc à noter sur sa liste de courses les poissons les plus gras : le hareng, le saumon, le thon et le maquereau sont en pôle position.

Les amateurs de viande ont le droit à une belle brochette de Q10

Un barbecue de coenzyme Q10 ? La recette est sim-pli-ssime. Il suffit, pour cela, de quelques morceaux de boeuf ou de volaille ! Si les 100g de poulet apportent plus de 1,6 mg de CoQ10, les 100g de boeuf en renferment deux fois plus… Un bon moyen de faire d’une pierre plusieurs coups. La viande apportera le fer, les protéines, les vitamines (B1, B3, B6 et B12) et la CoQ10 !

Non, la cure de coenzyme Q10 n’est pas une supplémentation à la noix…

Elle est particulièrement bénéfique pour la peau, l’oxygénation des cellules et les douleurs musculaires ! Pour celles et ceux qui ne consomment pas d’aliments d’origine animale, les fruits secs sont riches en CoQ10 : noix de cajou, amandes, cacahuètes, pistaches mais aussi huile de colza et huile de soja. Pour la comparaison avec ce qui a été mentionné précédemment, une cuillère à soupe d’huile de colza contient environ 1 mg de coenzyme Q10.

5 fruits et légumes par jour

S’ils ne contiennent pas énormément de coenzyme Q10, les fruits et les légumes sont des compagnons d’alimentation à ne pas laisser sur le bord de route. Par exemple, 100 g de brocoli renferment 0,6 mg de CoQ10 ! Il ne manque plus qu’à les faire revenir à la poêle avec un peu d’huile de soja, quelques amandes effilées et un joli morceau de saumon pour avoir un plat 100 % CoQ10.

Dans des compléments alimentaires naturels

Comme mentionné en amont, le Q10 existe sous deux formes :

Sa forme oxydée appelée l’Ubiquinone

Sa forme réduite appelée l’Ubiquinol

L’Ubiquinol est considérée comme la forme la plus efficace. La raison ? Son assimilation hydrosoluble est plus optimale et ne bouleverse pas la digestion. Majoritairement trouvable sous forme de gélules, la coenzyme Q10 – aussi appelée “enzyme de jouvence” – est disponible sur Internet, dans les magasins spécialisés et en pharmacie. On trouvera également des crèmes et des lotions à base de CoQ10 dans les parapharmacies et les magasins de cosmétiques.