À la suite d’un réveil nocturne, vous avez du mal à retrouver le sommeil et l’angoisse vous envahit. Cette crise de panique peut se produire à n’importe quel âge, même sans avoir vécu une expérience traumatisante dans la journée. Très handicapante, elle peut entraîner des problèmes cardio-vasculaire aiguë si elle n’est pas traitée. Pour comprendre ses causes et trouver un traitement rapide, voici quelques informations pratiques. 

Comment reconnaître une crise d’angoisse nocturne ?

Trouver un remède est important, mais encore faut-il savoir quel mal vous habite. Il est ainsi primordial de reconnaître les signes d’une angoisse nocturne pour trouver un traitement adapté. C’est une crise qui apparait brusquement la nuit et trouble le sommeil. En vous réveillant en pleine nuit, un problème, une idée ou un fait vous revient en mémoire et vous n’arrivez plus à trouver le sommeil. Commençant par une contrariété mineure, ce mal-être s’amplifie jusqu’à devenir une véritable angoisse. Vous n’arrivez plus à dormir et continuez à ressasser les mêmes problèmes. C’est l’angoisse nocturne.

C’est un phénomène qui peut s’accompagner d’autres symptômes comme la peur, une poussée soudaine de sueur, des palpitations ou encore des difficultés à respirer. Une violente diarrhée, des douleurs intenses à l’estomac ou encore des envies subites d’uriner ou des nausées sont également des symptômes dus à cette angoisse. Cet état peut durer des heures, voire jusqu’au petit jour pour vous réveiller ensuite épuisé. Votre journée commence mal et vous êtes irritable et de mauvaise humeur. Ce cycle peut se répéter à l’infini lorsque vous n’arrivez pas à trouver une solution. Et parfois, par peur d’une autre crise d’angoisse, vous devenez anxieux à l’idée de vous coucher. Vous développez alors une angoisse nocturne et parfois une insomnie chronique. Trouvez plus d’informations sur ce site.

Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un médecin afin d’émettre un diagnostic précis et fiable. La seule présence de ces symptômes ne signifie pas forcément une crise d’angoisse nocturne. Parfois, cela peut connoter une faiblesse cardiaque ou d’autres troubles plus importants. Un médecin pourra ainsi confirmer l’angoisse et trouver le traitement le plus adapté. Les crises d’angoisses peuvent avoir différentes causes.

Quelles sont les causes probables des angoisses nocturnes ?

Une crise d’angoisse nuit peut avoir différentes causes. Très souvent, elle découle d’un problème d’ordre émotionnel. En effet, certains contextes professionnels ou personnels peuvent entraîner des crises d’insomnie fréquentes. Cela peut être un problème d’estime de soi, un défi professionnel trop engageant, une vie de famille mouvementée, un grand bouleversement hormonal ou encore une peine de cœur. En vous réveillant la nuit et en ressassant ces divers problèmes, vous avez tendance à vouloir à tout prix contrôler vos émotions et trouver des solutions immédiates. Vous ne retrouvez plus le sommeil et l’angoisse s’amplifie de plus en plus.

Il n’est pas rare que les personnes souffrant de malaise cardiaque ou d’autres problèmes psychologiques soient sujettes à des crises d’angoisses nocturnes. C’est le cas notamment lorsqu’une personne souffre de dépression, de phobies, de troubles anxieux, des problèmes de dépendances ou encore des troubles de comportement. Tous ces faits peuvent être à l’origine d’une crise d’angoisse.

Les traitements thérapeutiques

Les angoisses nocturnes peuvent être complexes à traiter. C’est pourquoi il est recommandé de se tourner vers un professionnel qui connaît cette affection. C’est le cas notamment d’un psychiatre psychothérapeute. L’un des traitements les plus efficaces et les plus rapides pour se débarrasser des angoisses nocturnes est de suivre une psychothérapie. Cet accompagnement va vous aider à mieux gérer votre sensibilité et vos crises. Le psychothérapeute commencera surtout par trouver l’origine de vos angoisses, afin de vous y confronter et de vous guérir.  

Ce type de traitement nécessite souvent le développement d’habitudes plus saines comme la pratique d’une activité physique pour réduire le stress, une meilleure alimentation et la pratique de loisirs. Les thérapies sont très efficaces pour traiter tous les troubles anxieux. Avant de recourir aux médicaments, c’est la première solution à adopter. La thérapie se déroule généralement sur 10 ou 25 séances, espacées d’une semaine. Elle est individuelle dans la majorité des cas, mais peut être collective également. Plusieurs méthodes de relaxation et de respiration sont enseignées pour calmer les angoisses nocturnes lorsqu’elles apparaissent. Le contrôle des émotions est aussi primordial.

Les traitements médicamenteux

Lorsqu’une thérapie ne porte pas ses fruits, au bout d’un temps déterminé, le professionnel peut préconiser un traitement médicamenteux. Cette méthode a pour objectif de réduire la fréquence des crises d’angoisse nocturne. Les antidépresseurs sont les plus prescrits. Des anxiolytiques peuvent également être utilisés, mais toujours sous ordre du médecin. Ces derniers sont néanmoins rarement utilisés, car ils peuvent entraîner une dépendance et des effets secondaires. Ils ne sont donnés que dans les cas où tout a été essayé.

En France, il existe deux principaux types d’antidépresseurs pour traiter les crises d’angoisses nocturnes. Il y a les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine qui augmentent la quantité de sérotonine dans les synapses et les antidépresseurs tricycliques. Les traitements médicamenteux sont prescrits pour 3 mois au début pour réguler les crises. Une évaluation est ensuite faite pour décider si le traitement doit se poursuivre ou s’il doit être modifié.

Il est toutefois à noter que même si un traitement médicamenteux est prescrit, la thérapie ne doit pas cesser. En effet, lorsque les médicaments ont pour rôle de traiter les symptômes, la thérapie, elle, essaie de trouver la ou les causes des crises d’angoisse pour les éliminer définitivement. Ces deux traitements doivent être combinés pour traiter durablement les crises d’angoisse.

Les solutions alternatives

Dans le traitement de la crise d’angoisse la nuit, il y a également les traitements alternatifs. Il s’agit par exemple de la sophrologie. Elle est recommandée par les médecins pour lutter contre les angoisses, à la place des anxiolytiques. En effet, c’est une approche plus douce. Un sophrologue a pour mission de découvrir le mal-être de la personne en vue d’endiguer les crises.  Il propose une série d’exercices de prise de conscience et de relaxation dynamique pour identifier les signes sécurisants pouvant réduire et supprimer à termes les crises d’angoisses nocturnes.

Le yoga est aussi une méthode de relaxation efficace contre ces crises. Il contribue à un relâchement musculaire qui permet de modifier le rythme respiratoire et recentrer la concentration. À terme, le yoga réduit le stress et les blocages. Lorsque la crise survient, vous serez mieux à même de trouver des exercices adaptés. L’hypnose est aussi une solution alternative très efficace. Elle permet d’établir une meilleure relation entre le corps et l’esprit pour calmer le subconscient.

Les plantes sont également des traitements de fond pour soulager l’angoisse. C’est un traitement de fond qui peut être pris en gélules, en comprimés ou en infusion. En fonction de la fréquence et de l’intensité de vos angoisses, les plantes pourront être différentes. Les herboristes de profession pourront vous montrer les plantes adaptées. La passiflore est notamment utilisée pour calmer l’anxiété et les troubles du sommeil. Le coquelicot, l’escholtzia et la camomille offrent également des résultats probants pour leurs vertus sédatives. L’acupuncture et le shiatsu sont également des méthodes alternatives efficaces pour rétablir la circulation énergétique du corps et l’équilibre entre le corps, l’âme et l’esprit. Ils procurent également un meilleur équilibre au niveau des émotions pour éviter les angoisses.